dimanche 24 juillet 2011

Exode sismique

Lu sur le site du Courrier international


L'exode des Kiwis* vers l'Australie bat des records historiques.  Selon The New Zealand Herald, 3 300 personnes ont franchi le pas le mois dernier, en grande majorité des habitants de Christchurch, à la suite de la série de tremblements de terre. "Les salaires plus élevés et une meilleure qualité de vie en Australie ont toujours attiré les Néo-Zélandais, et le séisme leur a donné une motivation supplémentaire", explique Peter Neilson, membre du Conseil commercial pour le développement durable. Il estime cependant que les gens reviendront à Christchurch, dans six mois à un an, "lorsque la reconstruction battra son plein". Idée que réfute l'universitaire Paul Spoonley. "Une fois que ces personnes auront trouvé un emploi et se seront installées en Australie, il y a peu de chances qu'elles reviennent", dit-il. Pour lui, cet exode est une véritable catastrophe. "Nous perdons des gens dans la fleur de l'âge, qui partent avec famille et enfants : deux générations de Néo-Zélandais."

*"Kiwi" désigne ici les habitants de la Nouvelle Zélande.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire